CJL-INFO SYSTEMES ET RESEAUX INFORMATIQUES


Commande mode console linux

 

Fonctionnement du Raspberry

 


Shutdown

Cette commande permet de redémarrer votre Raspberry ou de l’arrêter.

sudo shutdown -r  now  (pour redémarrer votre Raspberry)

sudo shutdown -h now  (pour arrêter votre Raspberry)


Service restart

Cette commande permet de redémarrer un service, utile après modification.

sudo service apache2 restart


Uname

Cette commande permet de conaître la version du noyau installé sur votre Raspberry

Commande :

uname -a


top

Permet de visualiser la cosomation du CPU et la quantité de mémoire utilisée

Commande :

top

Quitter avec « ctrl+c »

Affiche les quatre cœurs « alt+c »


ps

Permet de visualiser les processus actif

Commande :

ps


 

Manipulation de fichiers

 


ls

Permet de lister un répertoire

Commande :

ls

Paramètres les plus fréquentes :

-l : Permet un affichage détaillé du répertoire (permissions d'accès, le nombre de liens physiques, le nom du propriétaire et du groupe, la taille en octets, et l'horodatage)

-h : Associé avec -l affiche la taille des fichiers avec un suffixe correspondant à l'unité (K, M, G)

-a : Permet l'affichage des fichiers et répertoires cachés (ceux qui commencent par un . (point))

-lct : Permet de trier les fichiers et répertoires par date de modification décroissante

Exemples d'utilisation :

ls –a  affiche tous les fichiers et répertoires cachés du répertoire courant

ls /etc/ affiche le contenu du répertoire /etc/

lspci ou lsusb  affiche les périphériques PCI ou USB connectés.


cd

Syntaxe :

cd [options]

Permet de se promener dans les répertoires

Exemples d'utilisation :

cd  (permet de revenir au répertoire /home/utilisateur (identique à cd ~))

cd – (permet de revenir au répertoire précédent)

cd .. (permet de remonter au répertoire parent (ne pas oublier l'espace contrairement à windows))

cd / (permet de remonter à la racine de l'ensemble du système de fichiers)

cd /usr/bin  (se place dans le répertoire /usr/bin/)

 


cp

Permet de copier un fichier

Syntaxe :

cp [options] source destination

Exemples d'utilisation :

-b, --backup (Effectue une copie de sauvegarde des fichiers qui seront 
supprimés) 
-f, --force (Efface les fichiers cibles existants) 
-i, --interactive (Demande confirmation avant suppression d'un fichier. 
-p, --preserve (Préserve les informations concernant le propriétaire, le groupe,                 
les droits d'accès, et la date)
-r (Effectue une copie récursive) 
-u, --update (Ne copie pas un fichier qui en écraserait un plus récent.)

mv

Permet de déplacer ou renommer des fichiers et des répertoires

Syntaxe :

mv [options]

 

Options les plus fréquentes :

-f : (Ecrase les fichiers de destination sans confirmation)

-i : (Demande confirmation avant d'écraser)

-u : (N'écrase pas le fichier de destination si celui-ci est plus récent)

 

Exemples d'utilisation :

mv monFichier unRep/  (Déplace monFichier dans le répertoire unRep)

mv unRep/monFichier   (Déplace le fichier monFichier du répertoire unRep là où on se trouve)

mv unRep monRep  (Renomme unRep en monRep)


chown

Changer le propriétaire et/ou le groupe d'un fichier

Changer le propriétaire d'un fichier

$ chown toto fichier

Changer le groupe d'un fichier (équivalent à chgrp)

$ chown :toto fichier

Changer le propriétaire et le groupe d'un fichier

$ chown toto:audio fichier

Comme d'habitude l'option -R permet de traiter récursivement la commande. Changer l'appartenance d'un dossier et de tous les fichiers qu'il contient :

$ chown -R toto:audio /home/toto/repertoire

Remarquer le R majuscule


chgrp

Change l'appartenance d'un fichier à un groupe. On ne peut donner l'appartenance de groupe à un fichier qu'à un groupe dont on est membre... L'administrateur peut, lui, affecter un fichier à n'importe quel groupe.

Donner le groupe "audio" au fichier "fichier"

$ chgrp audio fichier

Changer récursivement l'appartenance à un groupe. Le dossier et les fichiers contenus dans ce dossier changerons de groupe.

$ chgrp -R audio /home/toto/dossier


chmod

Changement des bits de comportement d'un ou de plusieurs fichiers; Il est utilisé pour changer les droits sur un fichier.

Donner le droit en lecture/écriture au propriétaire et lecture au groupe :

$ chmod 640 fichier

chmod peut s'utiliser avec des chiffres ou des lettres

 

Droit                                           Valeur alphanumérique  Valeur octale

aucun droit                                             ---                       0

exécution seulement                                   --x                              1

écriture seulement                                       -w-                             2

écriture et exécution                                    -wx                             3

lecture seulement                                         r--                               4

lecture et exécution                                      r-x                              5

lecture et écriture                                          rw-                             6

tous les droits (lecture, écriture et exécution)   rwx                   7

Exemple de chmod plus complexe: La commande ci-dessous fera un chmod 664 récursif sur les fichiers (et uniquement sur les fichiers) dans le répertoire /home/rep/

$ find /home/rep/ -type f -exec chmod 664 {} \;

Faites très attention avec la commande chmod qui peut être très dangereuse pour votre système si elle est utilisée à mauvais escient... (vous ne serez pas toujours capable de retrouver les droits d'origine sur vos fichiers en cas de mauvaise manipulation)


 

Utilisateurs et groupes

 


adduser

Ajouter un utilisateur.

Ajouter l'utilisateur toto au système. Un mot de passe sera demandé pour ce nouvel utilisateur ainsi que quelques informations

# adduser jean ( Ajouter l'utilisateur jean)

# adduser jean audio (Ajouter l'utilisateur jean au groupe "audio")


deluser

Supprimer un utilisateur, ou retirer un utilisateur d'un groupe.

Supprimer l'utilisateur toto (son répertoire n'est pas supprimé)

# deluser toto

# del user toto audio


gpasswd

gpasswd est utilisé pour administrer le fichier /etc/group ainsi que le fichier /etc/gshadow.

Chaque groupe peut avoir un administrateur, des membres et un mot de passe. Les administrateurs systèmes possèdent les droits d'administrateur de groupe et de membre, il peuvent utiliser l'option -A pour définir le(s) administrateur(s) de groupe et l'option -M pour en définir les membres Un administrateur de groupe peut ajouter ou supprimer des utilisateurs en utilisant respectivement les options -a et -d . Les administrateurs peuvent utiliser l'option -r pour supprimer le mot de passe d'un groupe.

Ajouter un administrateur à un groupe :

#  gpasswd -a utilisateur groupe

Enlever le mot de passe d'un groupe :

# gpasswd -r groupe


groupadd

Création de groupe avec les options de la commande plus celles par défaut du système.

# grouppadd toto


groupdel

Supprimer un groupe

# groupdel toto


groupmod

Modification des propriétés d'un groupe du système. Les options sont modification de l'ID, du mot de passe, du nom du groupe.

Modification du GID du groupe scanner

# groupmod -g 4713 scanner

Modification du nom du groupe1 pour groupe2

# groupmod groupe2 groupe1


id

Permet de savoir quel numéro - uid (comme user id) et quel numéro de groupe sont associés à utilisateur. Exemple

$ id toto

uid=1000(toto) gid=1000(toto) groupes=1000(toto),20(dialout),24(cdrom),25(floppy),29(audio),44(video),46(plugdev),110(netdev)


passwd

La commande passwd permet de changer son mot de passe. Ou, en root, changer le mot de passe d'un utilisateur (l'ancien mot de passe est alors demandé)

Elle demande :

  1. le mot de passe actuel (Current),
  2. le nouveau (New),
  3. puis la confirmation du nouveau (New again), afin d'éviter les erreurs.

Remarque: Un mot de passe n'est jamais affiché et ne doit jamais l'être.

$ passwd

# passwd toto


useradd

Créer un nouvel utilisateur ou mettre à jour l'information par défaut sur un nouvel utilisateur .

Le résultat est le même que pour la commande adduser, mais la syntaxe est différente. adduser est une commande interactive : elle pose des questions, il faut y répondre. useradd est une commande non interactive, il est possible de s'en servir pas exemple dans un script.

Ajouter un nouvel utilisateur (Attention, le mot de passe doit être crypté)

# useradd -m -p MotDePasse login


userdel

Effacer un compte utilisateur et les fichiers associés. La commande userdel modifie les fichiers des comptes du système, en supprimant toutes les entrées qui se réfèrent à login. L'utilisateur nommé doit exister. L'utilisateur ne doit pas être connecté...

Option : -r Les fichiers présents dans le répertoire personnel de l'utilisateur seront supprimés en même temps que le répertoire lui-même. Les fichiers situés dans d'autres systèmes de fichiers devront être recherchés et éliminés manuellement.

Effacer l'utilisateur "toto" et ses fichiers dans /home/toto

# userdel -r toto


usermod

La commande usermod modifie les fichiers d’administration des comptes du système selon les modifications qui ont été indiquées sur la ligne de commande.

Ajouter l'utilisateur toto au groupe audio sans supprimer toto de son groupe originel.

# usermod -aG audio toto

Renommer le répertoire (dossier) utilisateur et changer son nom. Pratique lorsque le pc change de mains. (Changer l'utilisateur toto en titi et changer son /home/toto en /home/titi)

# usermod -d /home/titi -m -l titi toto